Dernières nouvelles

Après sa victoire en MMA, le Réunionnais Anthony Morel est prêt pour affronter le champion : “Mi lé créole, mi lé fier représente La Réunion”

Les images de la victoire du Réunionnais Anthony Morel en MMA Pro cette nuit à Nantes ont fait le tour des réseaux sociaux. Le Réunionnais est actuellement à Paris et revient sur notre île ce samedi. Il témoigne en exclusivité pour LINFO.re.

Au lendemain de sa victoire face au Sénégalais Didier Touré à Nantes en Hexagone MMA, pas de repos pour Anthony Morel. Le Réunionnais est retourné à Paris cet après-midi et prendra l’avion pour revenir à La Réunion ce samedi matin. 

Le Réunionnais a pu se libérer quelques minutes pour témoigner pour LINFO.re avant son retour sur notre île. Il revient sur le combat et son objectif. 

Comment s’est déroulé le combat ?

“Mon adversaire a travaillé pour me combattre. Il a essayé de trouver des failles pour m’attaquer. Au 1er round, il voulait me mettre au sol mais je voyais qu’il était fatigué déjà. Je me suis dis qu’il fallait que j’attaque directement au 2nd round comme j’étais encore frais. Je l’ai touché plusieurs fois avec les coudes et avec un bon coup de genou à la tête, j’ai pu le terminer”.

Quel était ton sentiment après le K.O. sur le ring ?

“J’étais vraiment heureux, c’était une délivrance car c’est un sport risqué. Je me suis orienté vers l’organisateur, je voulais lui faire passer un message, lui dire que je suis prêt à affronter le champion pour la ceinture”. 

Coup de coude au 1er match et maintenant un coup de genou, c’est votre marque de fabrique ? 

“En fait, il faut comprendre qu’en MMA, pour les poings on a des protections mais pas les coudes et les genous. Du coup forcéement, quand l’adversaire reçoit mes coups directement, ça fait mal. La preuve pour les deux Sénégalais.”

Quel est ton objetif maintenant ?

“Comme je l’ai expliqué, je vise la ceinture de l’Héxagone MMA. Quand je l’ai mis K.O. hier soir, je me suis tourné vers l’organsateur pour lui dire que j’ai besoin d’affronter le champion. C’est la ceinture que je vise et je suis déjà prêt pour l’avoir”. 

Le Réunionnais sera de retour à La Réunion ce samedi matin.